Guide pour bien poser les carreaux de la salle de bain

Résistants à l’eau, faciles à entretenir et à poser, les carreaux sont appropriés pour les murs et le sol des salles de bain. Avant de les poser, il convient de bien les choisir en tenant compte de différents critères. La colle utilisée doit également être adaptée à ce type de pièce. Après avoir opté pour les bons produits, il est conseillé de suivre certaines étapes pour bien poser le carrelage.

Bien choisir son carrelage

Le carrelage pour la salle de bain doit être choisi dans le respect de la norme UPEC. Les carreaux vendus à petits prix sont à éviter pour être satisfait du résultat. Il est recommandé de bien vérifier les types de matériaux utilisés, notamment lorsque ceux-ci sont destinés à des usages particuliers. Ainsi, les modèles antidérapants sont conseillés pour le sol de cette pièce, et la faïence convient pour les murs. La taille et la couleur sont aussi des critères importants à prendre en compte.

Une ligne de rupture à mi-hauteur des cloisons peut être créée dans les salles de bain dotées d’une hauteur sous-plafond élevée. Pour celles qui ont une petite superficie, il est conseillé d’opter pour la technique de soubassement consistant à poser des carreaux depuis la partie du point d’eau de la vasque jusqu’à la largeur de la cloison. Cela évitera d’avoir l’impression d’être asphyxié.

Opter pour une colle de qualité

Pour garder les carreaux bien collés sur le sol et les murs, il faut sélectionner la colle adéquate. Cela permet non seulement d’éviter les décollements, mais aussi la propagation des moisissures. Visant à réduire les infiltrations, la résine époxyde convient aux milieux humides.

D’une manière générale, une colle qui durcit par réaction chimique est adaptée à la salle de bain. Il est conseillé d’utiliser des croisillons plastifiés insérés entre chaque carreau pour délimiter son emplacement tout en définissant les angles.

Étapes pour la pose du carrelage

Divers consommables et outils seront utilisés pour procéder à la pose du carrelage. En effet, un niveau, des croisillons, des tasseaux, une éponge et un maillet de carreleur vont servir tout au long de cette tâche. Le mélangeur et le seau permettront de préparer le mortier-colle, tandis que le peigne à colle sera employé pour l’appliquer.

Que ce soit pour les murs ou le sol, la technique utilisée est la même. Il s’agit avant tout de préparer la surface à travailler pour qu’elle soit plate et homogène. Pour les angles, les carreaux doivent être minutieusement coupés. Ils seront ensuite collés avec de la résine époxyde. Il est conseillé de commencer par les angles pour obtenir un meilleur rendu. De plus, il vaut mieux laisser agir la colle pendant un jour et demi à 2 jours avant de placer les joints.

Leave a Reply